Cập nhật hướng dẫn hoạt động cho đối tác: Tiếp cận gói ứng phó dịch COVID-19 của Quỹ Toàn cầu
Ngày xuất bản: 17/04/2020

Vào ngày 17/4/2020, Quỹ toàn cầu đã đưa ra hướng dẫn tiếp cận gói ứng phó dịch COVID-19 của Quỹ trị giá 500 triệu USD.

17 April 2020

COVID-19: Operational Update for Partners
Access to the Global Fund’s COVID-19 US$500 million Response Mechanism (C19RM)

The COVID-19 pandemic is having a catastrophic impact on the most vulnerable communities worldwide and threatens progress against HIV, TB and malaria. The Global Fund is providing immediate funding of US$500 million to help countries fight COVID-19, mitigate the impacts on lifesaving HIV, TB and malaria programs, and prevent fragile health systems from being overwhelmed.
 
The purpose of this update is to enable partners to begin preparing requests in advance of receiving the guidance and application materials next week, which we will also post on the Global Fund website. We encourage partners to take an inclusive approach to developing requests, particularly regarding the inclusion of civil society, whilst recognizing the need for speed and the constraints resulting from pandemic control measures.

 

 

Overview
 
Building on the grant flexibilities introduced in March, the Global Fund is launching a new COVID-19 Response Mechanism (C19RM) to support countries in responding rapidly to the COVID-19 pandemic and mitigating its negative impact on HIV, TB, and malaria programs and on health and community systems.
 
Countries are expected to evaluate options within the current available grant flexibilities before submitting a request for C19RM.
 
C19RM will: 

  1. Support direct COVID-19 responses in countries, such as purchase of diagnostics and personal protective equipment (PPE), and other emergency response supplies. These must be in line with WHO COVID-19 technical guidance and national Strategic Preparedness and Response Plans for COVID-19;
  2. Fund risk mitigation activities related to HIV, TB, and malaria programming, such as additional support for LLIN distribution activities to protect against COVID-19 including PPE, in line with WHO technical guidance and in close collaboration with partners; and
  3. Address critical gaps in health and community systems, such as strengthening laboratory networks, supply chains and community engagement.

 

 

 

 

Conditions and Considerations
 Conditions to access C19RM include: 

  • All countries with active grants will be eligible for support through C19RM.
  • Applications will be submitted by CCMs.
  • The Global Fund anticipates support to eligible countries from grant flexibilities, reprogramming and C19RM will not exceed 10% of the country allocation for the period 2020-2022, considering:
    • Countries can access 5% savings +5% reprogramming from current grants (2017-2019 allocation).
    • Countries could access up to 10% of their allocation 2020-2022 from C19RM.
    • Countries who already access the 5%+5% from current grants are not eligible to apply for C19RM. 

Considerations for countries when preparing requests to access C19RM include: 

  • It is critical that countries submit requests to support mitigation/adaptation plans for HIV, TB and malaria programs, not just COVID-19 related needs, and that these disease –specific plans should draw on the appropriatetechnical guidance. The Global Fund is very concerned to have learned that some countries are postponing LLIN mass campaigns or are not dispensing critical TB and HIV commodities.
  • The Global Fund expects applications to include substantial requirements for PPE for health workers, which we will be helping countries source through partners. PPE for health workers and community workers is critical for all three categories noted above.
  • We are working on the basis that procurement of automated COVID-19 diagnostic tools will be done through Wambo/PPM and via the WHO-led diagnostics consortium (which operates as part of the UN Supply Chain Taskforce). The consortium is unlikely to be able to satisfy all diagnostic demand in all countries in the short term, as there is a global shortage, so allocation of scarce manufacturer capacity will be aligned with principles agreed by the consortium. Further details will be communicated soon.
  • Where automated COVID-19 diagnostic tools are using existing equipment, such as GeneXpert, the Global Fund expects countries to submit plans/requests to mitigate the potential impact on TB testing and HIV viral load testing.
  • We encourage requests from countries to sustain and leverage community engagement, both in adapting HIV, TB and malaria programs and in the core COVID-19 response.

 

 

 

 

 

Decision-Making 
Requests for funding for C19RM must be submitted by the CCM. 
The Secretariat will approve requests through C19RM on a rolling basis. To ensure equity among applicants, approvals may be limited to portions (rather than the totals) of the applications. Approval for interventions within one request might also be staggered, resulting in funding being provided at different stages of the process. All decisions will be transparently reported on the Global Fund website.
 

 

 

 

Thank you for your commitment in the fight against HIV, TB and malaria and the new threat of COVID-19.
The Global Fund stands ready to support you.

 

Please feel free to forward this update to Principal Recipients, sub-recipients and other relevant in-country partners involved in Global Fund-related processes.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

17 avril 2020

COVID-19 : informations opérationnelles destinées aux partenaires

Accès au dispositif de riposte à la COVID-19 du Fonds mondial doté de 500 millions de dollars US (C19RM)
 
La pandémie de COVID-19 a des répercussions catastrophiques sur les populations les plus vulnérables à l’échelle mondiale et met en péril les progrès réalisés en matière de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme. Le Fonds mondial a débloqué un financement immédiat de 500 millions de dollars US pour aider les pays à lutter contre la COVID-19, atténuer les conséquences de la pandémie sur les programmes vitaux de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme, et éviter que les systèmes de santé les plus fragiles ne soient dépassés.
 
La présente mise à jour a pour objet de permettre aux partenaires de préparer leurs demandes de subvention à l’avance, avant de recevoir, la semaine prochaine, des directives et des formulaires de demande de financement, qui seront également disponibles sur le site Web du Fonds mondial. Nous encourageons les partenaires à adopter une approche inclusive dans l’élaboration de leurs demandes, en particulier à y inclure la société civile, tout en tenant compte de la nécessité de faire au plus vite et des contraintes liées aux mesures de contrôle de la pandémie.

 

 

 

Vue d’ensemble 
 
S’inspirant des assouplissements de subventions mis en place en mars dernier, le Fonds mondial a lancé un nouveau dispositif de riposte à la COVID-19 pour aider les pays à répondre rapidement à la pandémie de COVID-19 et à atténuer les effets néfastes de celle-ci sur les programmes de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme ainsi que sur les systèmes de santé et les systèmes communautaires.
 
Les pays sont invités à examiner les différents options disponibles en matière d’assouplissement des subventions avant de présenter une demande de subvention au titre du dispositif de riposte à la COVID-19.
 
Le dispositif de riposte à la COVID-19 a pour objet : 

  1. De fournir un appui direct aux pays pour lutter contre la COVID-19, notamment pour l’acquisition de matériel de diagnostic, d’équipements de protection individuelle et d’autres types de matériel de riposte d’urgence. Ceux-ci doivent être conformes aux orientations techniques de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) en matière de lutte contre la COVID-19 et aux plans stratégiques nationaux de préparation et d’intervention face à la COVID-19 ;
  2. De financer des activités d’atténuation des risques liés à la COVID-19 pour les programmes de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme, telles que l’octroi d’une aide supplémentaire aux activités de distribution de moustiquaires imprégnées d’insecticide de longue durée (MIILD) afin de garantir la protection du personnel concerné contre la COVID-19, par exemple par la fourniture d’équipements de protection individuelle, conformément aux orientations techniques de l’OMS et en étroite collaboration avec les partenaires ;
  3. De combler les graves lacunes des systèmes de santé et des systèmes communautaires, au moyen notamment du renforcement des réseaux de laboratoires, des chaînes d’approvisionnement et de la participation communautaire.

 

 

 

 

Conditions d’accès et éléments à prendre en compte  
Les conditions d’accès à la subvention sont notamment les suivantes : 

  • Tous les pays bénéficiaires d’une subvention active auront accès à cette subvention ;
  • Les demandes de subventions devront être présentées par les instances de coordination nationale ;
  • L’aide accordée par le Fonds mondial aux pays admissibles à des assouplissements de subventions, à une reprogrammation des fonds ou à une subvention au titre du dispositif de riposte à la COVID-19 ne devrait pas dépasser 10 % de la subvention dont bénéficient déjà ces pays pour la période 2020-2022, sachant que :
    • Les pays peuvent obtenir 5 % d’économies + 5 % correspondant à la reprogrammation de leur subvention en cours (subventions pour la période 2017-2019) ;
    • Les pays pourraient obtenir une subvention au titre du dispositif de riposte à la COVID-19 d’un montant maximal équivalent à 10 % de leur subvention pour 2020-2022 ;
    • Les pays qui ont déjà obtenu 5 % + 5 % du montant de leur subvention en cours ne sont pas admissibles à une subvention au titre du dispositif de riposte à la COVID-19. 

Les pays devront notamment prendre en compte les éléments ci-après pour préparer leur demande de subvention au titre du dispositif de riposte à la COVID-19 : 

  • Il est fondamental que les pays présentent des demandes de subvention non seulement pour répondre à leurs besoins liés à la COVID-19, mais aussi pour appuyer leurs efforts d’adaptation des programmes de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme et d’atténuation des conséquences de l’épidémie de COVID-19 sur ceux-ci, et que les plans spécifiques à la COVID-19 soient fondés sur les orientations techniquescorrespondantes. Le Fonds mondial est vivement préoccupé par les informations selon lesquelles certains pays sont en train de reporter leurs campagnes de distribution massive de MIILD ou ne distribuent pas les produits essentiels à la lutte contre la tuberculose et le VIH ;
  • Le Fonds mondial espère recevoir des demandes de subvention qui visent à répondre aux besoins fondamentaux en équipements de protection individuelle pour les agents de santé, et aidera les pays à s’en procurer auprès de ses partenaires. Les équipements de protection individuelle pour les agents de santé et les agents communautaires sont essentiels pour les trois catégories susmentionnées ;
  • Nous travaillons de manière à ce que l’acquisition d'outils de diagnostic automatique de la COVID-19 soit effectuée par l’intermédiaire de la plateforme Wambo/du mécanisme d’achat groupé et du consortium relatif aux diagnostics dirigé par l’OMS (dont les activités sont menées dans le cadre des travaux de l’équipe spéciale des Nations Unies chargée des chaînes d’approvisionnement). Compte tenu de la pénurie de matériel à l’échelle mondiale, le consortium ne sera probablement pas en mesure de répondre à la totalité de la demande en outils de diagnostic de tous les pays, à court terme, et les rares capacités de production seront allouées conformément aux principes fixés par ce consortium. De plus amples informations seront communiquées dans les plus brefs délais ;
  • Le Fonds mondial espère que les pays qui utilisent des outils de diagnostic automatique existants, tels que GeneXpert, pour effectuer des dépistages de la COVID-19, présenteront des plans ou des demandes de subvention afin d’atténuer les conséquences possibles de cette utilisation sur le dépistage de la tuberculose et les tests de mesure de la charge virale du VIH ;
  • Le Fonds mondial encourage les pays à présenter des demandes visant à soutenir et à favoriser la participation communautaire aussi bien pour ce qui est de l’adaptation des programmes de lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme que de la riposte à la COVID-19.

 

 

 

Prise de décisions  
Les demandes de subvention devront être présentées par les instances de coordination nationale.
 
Le Secrétariat approuvera les demandes de subvention au fur et à mesure. Afin de garantir l’équité entre les pays demandeurs, il est probable que seule une partie de la subvention soit approuvée (et non sa totalité). L’approbation des différentes interventions prévues dans une même demande sera aussi probablement échelonnée, et les financements versés en plusieurs fois au cours du processus. Dans un souci de transparence, toutes les décisions prises seront publiées sur le site Web du Fonds mondial.

 

 

 

Nous vous remercions de votre engagement dans la lutte contre le VIH, la tuberculose et le paludisme et contre la nouvelle menace que représente la COVID-19.
Le Fonds mondial est prêt à vous aider.

 

 

 

N’hésitez pas à transférer ces informations aux récipiendaires principaux, aux sous-récipiendaires et à d’autres partenaires concernés dans les pays par les procédures en lien avec le Fonds mondial.

CÁC TIN KHÁC
LK1 LK2 LK3 LK4 LK5 LK6 LK7 LK8 LK9 LK10

BẢN QUYỀN WEBSITE THUỘC BAN ĐIỀU PHỐI QUỐC GIA QUỸ TOÀN CẦU VIỆT NAM

ĐỊA CHỈ: SỐ 138A, GIẢNG VÕ, BA ĐÌNH, TP.HÀ NỘI - ĐIỆN THOẠI: 02462732195 

TRƯỞNG BAN BIÊN TẬP PGS.TS. PHẠM LÊ TUẤN - NGUYÊN THỨ TRƯỞNG BỘ Y TẾ

EMAIL: CCMVIETNAM@GMAIL.COM